Réfection du clos et couvert de l’église Saint-Martin de Wulverdinghe

    L’église Saint-Martin de Wulverdinghe est située au centre du village, rue Principale. Elle a été édifiée pour partie au XIIe siècle avec de multiples extensions et reprises postérieures (dont l’extension principale de la nef vers le chœur date du XIIe siècle).

    Malgré plusieurs réparations dites « de fortune », son état devenait inquiétant et des travaux importants afin de maintenir la sécurité des fidèles et du bâtiment s’imposaient.

    Wulverdinghe, commune de 297 habitants, membre du SIVOM des Rives de l’Aa et de la Colme, ne pouvait supporter seule un tel investissement primordial à la sauvegarde du patrimoine culturel et spirituel.

    Dans le cadre de ses compétences, le SIVOM des Rives de l’Aa et de la Colme a assuré la réalisation des travaux de couverture et de zinguerie de l’église Saint-Martin de Wulverdinghe.

    Les travaux ne portaient que sur la nef principale en ardoise, la toiture du calvaire de la façade sud et le clocheton. La toiture tuile de la sacristie n’était pas concernée.

    Deux maîtrises d’ouvrage sur ce chantier, un marché décomposé en 4 lots définis comme suit :

    Maître d’Ouvrage : SIVOM des Rives de l’Aa et de la Colme

    • LOT 1: Couverture – Zinguerie – Échafaudage

    Maître d’Ouvrage : Mairie de Wulverdinghe :

    • LOT 2 : Charpente – Menuiseries – Plâtrerie-Isolation- Cloches
    • LOT 3 : Electricité – Chauffage – Sonorisation
    • LOT 4 : Peinture

    Le chantier a duré 8 mois.

    Ces travaux ont reçu le soutien de l’Etat (DETR et Réserve Parlementaire), le Département du Nord (FDST) et la Sauvegarde de l’Art Français.

     

    Le projet de réhabilitation de l’église Saint-Martin de Wulverdinghe est inscrit dans un projet global qui consisterait à :

    – inventorier le patrimoine, estimer la nature et le coût des travaux, réaliser progressivement les travaux de réhabilitation / rénovation selon un phasage pluriannuel. On peut citer, à titre d’exemple :
    * la rénovation de la Citerne de Gravelines,
    * la rénovation des retables de l’église de Drincham,
    * la réhabilitation de l’église de Wulverdinghe,
    * la rénovation de la charpente de l’église de Looberghe,
    * la rénovation des églises de Holque et de Millam,
    * …
    – rendre accessible à tout public les édifices patrimoniaux tels :
    * le Beffroi,
    * la Citerne,
    * …
    – poursuivre la création de circuits culturels et touristiques existants tels la route des Retables de Flandres

    – développer des parcours de randonnées pédestres et cyclistes reliant les différents sites patrimoniaux du territoire du SIVOM en complément des itinéraires existants et inscrits pour certains au PDIPR (exemple : le « Circuit des Eclusettes » reliant Brouckerque à Looberghe, « De Cappelle-Brouck à …. Compostelle », « Au fil de l’eau : Gracht et Haute Colme », GR 128 « Sur les traces de Saint martin » et GR 128a… inscrits au PDIPR)

    – mettre en place une signalétique spécifique et proposer différents services (flashcodes, audioguides, applications smartphone…)

    – participer au renforcement de la programmation culturelle dense du territoire en permettant l’organisation de festivals, concerts… en complément des animations déjà mises en place (festival international d’orgues, journées du patrimoine, journées eurorégionales des Villes Fortifiées, ballades littéraires, …)

    – obtenir in fine le label « Pays d’Art et d’Histoire »

    Une cérémonie symbolique de fin de travaux se déroulera le samedi 19 septembre 2015 à 11h

    Partenaires :

    Du projet à la réalisation